Comment communiquer efficacement

Nous savons qu’il est impossible de ne pas communiquer. Que ce soit par la parole, par nos gestes ou notre posture.

Apprenons à mieux communiquer avec les gens qui nous entourent et nous aurons amélioré notre façon de comprendre et d’être compris.

Il est bon de savoir que l’être humain perçoit et décode le monde qui l’entoure en privilégiant un de ces trois modes sensoriels : visuel, auditif, kinesthésique.

Comment reconnaître le groupe que privilégie votre enfant, votre mari, votre collègue, votre interlocuteur? Et à quoi cela peut-il servir de le savoir ? Je vais essayer de vous guider dans ce processus, vous en verrez rapidement l’utilité.

Le terme visuel se réfère à une personne qui collecte les informations sous forme imagée ou graphique. 

Le terme auditif est pour une personne qui sera portée à collecter les informations sonores.

Le kinesthésique se réfère à une personne qui sera plus attirée par les émotions, le vécu, la gestuelle et tout ce qu’elle pourra explorer de manière tactile.

Pour être complète je dois rajouter l’olfactif et le gustatif, bien que ces deux derniers groupes soient moins utilisés pour la communication.

Si nous n’avons pas la même intelligence perceptive, par exemple que notre enfant, notre communication pourra donner lieu à beaucoup d’incompréhensions de part et d’autre. Pourquoi me direz-vous?

Imaginez que vous êtes un parent « auditif » pour vous les mots sont importants. Vous direz chaque jour à votre enfant que vous l’aimez que vous êtes fier de lui pour lui témoigner votre amour, si votre enfant est « kinesthésique » il ne sera pas vraiment touché par votre témoignage d’amour car pour se sentir aimé il aurait besoin d’expressions physiques (caresses, baisers, étreintes, partage de moments.). Les parents auront l’impression de parler dans le vide et l’enfant de ne pas être important. 

A l’inverse si votre enfant est visuel (il emmagasine l’information d’une manière imagée) et que vous êtes kinesthésique, il vous manquera des bisous, des câlins mais vous aurez certainement beaucoup de beaux dessins pour vous prouver son amour.

Apprenons à connaitre notre principale intelligence perceptive et celle de notre enfant (ça marche aussi avec notre conjoint ! )Vous pourrez alors parler la « même langue » que votre enfant et créer des liens solides.

Quelques trucs pour trouver si vous ou votre enfant êtes:

 V =visuel  A= auditif K= kinesthésique

Le visuel : le monde est tel qu’il le voit, lorsque vous lui demandez de vous raconter un bon moment de sa journée, il se souvient par image, il vous décrira certainement le lieu, les couleurs, les personnes présentes. C’est souvent une personne organisée, il est assez réservé avec ses sentiments. Le corps a une posture un peu raide, il prend soin de son apparence, de la couleur et de la matière de ses vêtements, l’aspect est important. Il aime dessiner, colorier, il est précis dans les détails, il possède généralement une mémoire photographique.

L’auditif :  l’auditif est souvent un enfant cérébral avec une vie intérieure riche, il est assez tranquille et s’intéresse beaucoup à ce que vous dites. Il parle généralement assez tôt. Il a une voix expressive. Son vocabulaire est riche, il s’exprime facilement, à toujours une question sur tout, il adore la lecture et malgré une écriture parfois peu lisible il a une très bonne orthographe. Avec un enfant auditif, faites attention à ce que vous dites, il sera vite vexé par une remarque désagréable.

Le Kinesthésique : Il se reconnaît facilement, c’est un enfant sensible, émotif et très affectueux. Il parle lentement et à tendance à regarder vers le bas, à l’écoute de ses sentiments. Il a un corps solide et est très bon en sport. Il semble négligé, gesticule quand il parle, bouge beaucoup. Il aime être touché et toucher. Il a besoin de se sentir à l’aise dans ses vêtements. Le corps est détendu, les épaules basses, les gestes sont calmes.

Avez-vous reconnu votre enfant ? Et vous vous êtes-vous reconnu ? Très bien agissons maintenant.

Votre enfant est visuel : regardez-le dans les yeux quand vous lui parlez ou quand vous lui demandez de faire quelque chose, lisez régulièrement avec lui, laissez-lui le choix de ses vêtements de ses objets personnels, (couleur du tee-shirt, stylos, cahiers…) aidez-le à garder sa chambre en ordre. Il retient plus facilement à travers des images, ou en voyant une personne faire. Il se souvient de ce qu’il a vu et lu. Pour communiquer plus efficacement vous pouvez lui laisser des petits mots ou utiliser un langage imagé ou encore utiliser la métaphore. Pour l’aider dans ces études vous pouvez lui montrer des images en rapport avec sa leçon. Vous pouvez l’aider en entourant les mots importants en couleur ou utiliser la même couleur pour la même terminaison des verbes.

Exemple de langage imagé :  tu es brillant, Je vois très bien …, c’est clair pour toi ? c’est lumineux ! J’imagine. Essayez vous verrez, il se sentira compris. 

Votre enfant est auditif : écoutez-le attentivement, discutez avec lui et ne faites pas dix choses en même temps. Posez-lui des questions sur ce qu’il pense, aime, demandez-lui son avis. Lisez-lui des livres à haute voix ou racontez-lui des histoires. S’il ne comprend pas quelque chose, soyez patient et expliquez lui avec d’autres mots. Faites-lui écouter de la musique, laissez-le écouter de la musique lorsqu’il étudie. Vous passerez de magnifiques moments à échanger avec lui, il peut être passionnant. Il apprendra plus facilement si on lui explique oralement, en le répétant, en créant une chanson.  Il se souvient de ce qu’il a lu, il mémorise tandis qu’il écoute. Pour l’orthographe faites-lui épeler les mots avant de les écrire.

Exemples de phrases pour un auditif : écoute bien ce que je vais te dire, je t’écoute, je suis tout ouïe, parle-moi de …, raconte-moi, j’aime discuter avec toi.  Essayez vous verrez il se sentira entendu.

Votre enfant est kinesthésique : Embrassez-le, caressez-le souvent, il a besoin d’activité,  jouez dehors faites du sport avec lui. Ne lui demandez pas de rester tranquille mais proposez-lui une activité plus tranquille. Avant de faire les devoirs, laissez-le jouer ou pratiquer un sport. Pour l’aider à apprendre à lire, indiquez les mots avec votre doigt. Laissez-le bouger pendant qu’il étudie, invitez-le à toucher ou à percevoir physiquement les choses qu’il a à apprendre. Laissez-le exprimer ses sentiments (même les négatifs, c’est important pour lui). Offrez-lui des jeux d’apprentissage. Boulier, expériences, casse-tête…il apprendra plus facilement si l’enseignement est intégré par des mouvements physiques et lorsque l’on prend en compte ses sentiments et ses émotions.

Exemple de phrases pour un Kinesthésique : Tu es sensationnel, j’éprouve la même chose, je me sens tellement heureuse quand tu te comportes bien. Ça me fait chaud au cœur…, je sens que ça va être une journée fantastique. Je suis toute émue … Essayez vous verrez, votre enfant se sentira aimé.

Vous comprenez maintenant pourquoi nos enfants ne nous entendent pas toujours, il faudrait parler leur langage. Utilisez donc les images, la musique, les mouvements, les jeux et les couleurs pour renforcer leur capacité d’apprentissage.

Encouragez les autres sens perceptifs lors de l’apprentissage vous augmenterez leur capacité à apprendre de différentes manières.

Si vous prenez le temps de reconnaitre votre intelligence perceptive ainsi que la leur, vous verrez que votre niveau de compréhension réciproque sera grandement amélioré et vos échanges beaucoup plus harmonieux. Prenez le temps de lui expliquer votre façon de percevoir si vous n’avez pas la même que lui.

Attention, les personnes ne sont jamais 100% Visuels, Auditifs ou Kinesthésiques. C’est simplement le sens que nous privilégions pour nous représenter des événements ou pour communiquer.

« On raconte l’histoire de cette baleine qui cherchait un partenaire en poussant son chant dans toutes les mers du Globe, elle resta pourtant seule car aucune baleine ne comprit son appel »

Des questions ? n’hésitez-pas !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :