Comment mieux se faire comprendre de ses enfants.

Dans un autre article je vous ai expliqué comment reconnaitre et utiliser la communication à travers nos différentes façons de fonctionner. Visuel, Auditif, Kinesthésique. (olfactif, gustatif). Dans celui-ci je vous explique comment donner des directives claires et compréhensibles à vos enfants.

Servons-nous du fonctionnement de notre cerveau pour parler et donner des directives à nos enfants. Notre cerveau commence par coder l’information et seulement ensuite il rajoute la négation. C’est l’impossible négation.

Si je vous dis ne pensez pas à un éléphant rose, vous êtes en quelque sorte obligé d’y penser, alors imaginez ce qu’il se passe quand vous dites à votre enfant « Ne joue pas sur la route » Nos systèmes de représentation sont incapables de se faire l’image de la négation, il fera une image intérieur immédiate de : jouer, route et avant d’avoir intégré la négation, il aura déjà agi.

Apprenons à formuler ce que l’on veut, une formulation positive. Si vous dites « va jouer dans le jardin », il sera capable de s’en faire la représentation interne et comprendra facilement la recommandation.

Exercez-vous :

Au lieu de dire:Dites plutôt:
Ne crie pasParle Doucement
Ne tape pas ta sœur   Jouez tranquillement
Ne mange pas avec tes doigtsUtilise ta fourchette
Tu n’es pas gentil Sois plus gentil

Dans le même objectif, faites du renforcement positif.

Comment ça marche ?

Imaginez que vous avez décidé d’essayer de nouvelles recettes. Le premier soir toute la famille vous félicite.

« C’est super bon chérie ; maman, j’adore quand tu cuisines comme ça, merci beaucoup ».

Le deuxième soir, vous testez une autre recette et tout le monde mange tranquillement sans rien dire de particulier.

Quelle recette aimeriez-vous refaire ?

Croyez-le ou non votre enfant a envie de vous faire plaisir alors félicitez toujours vos enfants pour les bons comportements:

« Bravo Nicolas, tu as vraiment joué tranquillement.« 

Si vous avez une remarque à lui faire, entourez-la de positif.

 Exemple : 

« Bravo Nicolas, tu as vraiment joué tranquillement, j’aurais aimé que tu me demandes la permission avant de prendre mon téléphone, je sais que tu demanderas la prochaine fois.« 

C’est une manière de donner son sentiment et de lui dire clairement le comportement attendu afin que l’enfant puisse s’améliorer. (Ça marche aussi avec les collègues !)

Pour être crédible, vous devez penser ce que vous dites.

Pour Résumé :

Il est important que vous formuliez vos commentaires de manière affirmative, en disant ce que vous attendez de votre enfant au lieu d’utiliser la forme négative.

Vos remarques seront données en « sandwich » une couche positive, l’amélioration attendue, une couche positive. Remplacer le « mais » par le « et ».

Nous pouvons utiliser cette manière de nous exprimer dans toutes nos relations.

Combien de fois avez-vous dit ce que vous n’aimiez pas ?

A la place dites ce que vous aimez, ce que vous voulez, c’est la meilleure façon de l’obtenir.

Des questions ? Parlons-en.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :